Au bonheur des huîtres

Le moins qu’on attend d’un cuisinier ou d’un serveur formé par la section hôtelière d’un lycée situé à 10 km des premières claires du bassin Marennes-Oléron, c’est évidemment qu’il en connaisse plus que la moyenne sur l’huître la plus connue des Français. C’est en tout cas devenu une évidence voilà deux ans pour la direction du lycée professionnel de l’Atlantique, qui a accueilli avec intérêt la proposition du Groupement Qualité Marennes-Oléron : former certains de ses élèves à la connaissance des variétés d’huîtres caractéristiques du bassin.

«C’est important pour eux, notamment pour les serveurs, à qui revient souvent la tâche, dans les restaurants, d’ouvrir les huîtres, mais aussi de les « vendre » aux clients, mais c’est également important pour nous», assure Laurent Chiron, ostréiculteur et vice-président.

En misant sur la formation de futurs cuisiniers ou serveurs, comme à Royan ou à La Rochelle, de chefs étrangers en stage en France, à l’école du prestigieux Paul Bocuse. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité if( get_option( 'gdpr_consent_until_display' ) === '1' ){ ?>* for } ?> if( get_option( 'gdpr_consent_until_display' ) === '1' ){ ?> Click to select the duration you give consent until. } ?>

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Exit mobile version