Les voies d’éclatement des flux inquiètent déjà

Une routeChristine Bouquet devra-t-elle, dans quelques années, envoyer paître ses moutons ailleurs que dans les verts pâturages du sud du Saujon où ses ovins s’ébattent actuellement? C’est du moins ce que lui donne à penser la présence de deux géomètres qu’elle a découvert le 29 février procédant à des relevés topographiques dans l’une de ses parcelles. Deux techniciens dûment autorisés, par arrêté préfectoral, à prendre des mesures, dans l’optique de la réalisation future d’un axe routier qui reliera à terme Saujon au sud du Pays royannais.

La présence sur le terrain de ces deux géomètres donne corps aux intentions du Conseil général, qui a enfin inscrit dans son schéma routier 2010-2030 l’achèvement de la desserte du Pays royannais.

Installée au sud de la gare de Saujon, Christine Bouquet, elle, est concernée par le tracé de la future route départementale qui, du débouché de la voie express Saintes-Saujon, rejoindra le CD 117.

Et la maraîchère en est déjà certaine : «une 2×2 voies» rasera un jour sa maison.

Le maire de Saujon sent surtout poindre l’esquisse d’un immense malentendu, que tenteront de dissiper jeudi prochain techniciens et élus du Conseil général, à la faveur d’une réunion publique d’information. Réunion à 18 h 30, à la salle Richelieu, à Saujon, ouverte à tous.. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte