Un agrément salutaire

Photo BM
SOS Rivières et Environnement, association déclarée de loi 1901, créée à l’automne 1989, a pour président Bernard Sabourault. Ses buts sont de promouvoir «une politique de l’eau cohérente, soucieuse de l’intérêt général et des équilibres naturels et de rétablir le niveau réglementaire, le débit ainsi que la qualité de l’eau dans les rivières». Les responsables déclarent que «l’eau est un bien commun» et que «l’intérêt général doit l’emporter sur l’intérêt d’une minorité».

Et d’expliquer que SOS Rivières rassemble «des personnes d’horizons divers, préoccupées par le pillage des ressources en eau et la destruction des rivières par les aménagements à vocation agricole».

Dès sa création, SOS Rivières Environnement a agi dans le but de réorienter la PAC (Politique agricole commune) du pilier «aide à la production» vers le pilier «aide au développement rural et aux mesures agro-environnementales».

Dans un communiqué, Jean-Louis Demarcq, chargé de la communication, informe que l’association vient d’être agréée en tant qu’Association de protection de la nature, par un arrêté préfectoral du 24 janvier 2012, signé par le préfet de Charente-Maritime. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer