« La ville pourrait être un petit Versailles »

PHOTO K. C..
On déplore souvent que le Rochefortais n’est pas fier de sa ville, mais ce n’est pas le cas de Jacqueline Bobo, née à Rochefort et qui le revendique.Tant et si bien qu’elle défend bec et ongles la cité de Colbert, à travers Les Amis Rochefortais du Grand Siècle, l’association qu’elle préside.«Notre ville nouvelle est restée telle qu’au XVIIe, c’est une chance à saisir», poursuit Jacqueline Bouthet du Rivault, secrétaire de l’association.

Pour balayer cette petite histoire qui a fait la grande, les Amis se sont fixé l’objectif de trois manifestations par an et à des endroits emblématiques de Rochefort.

«Chaque manifestation s’est soldée par un joli succès et, pour stimuler l’intérêt pour le XVIIe, notre champ d’action reste immense», se réjouit déjà Jacqueline Bobo, qui voit augmenter le nombre d’adhérents.

«Vauban, la sueur épargne le sang» y sera projeté en présence de son réalisateur, Pascal Cuissot, et en collaboration avec Arte.

«Comme Versailles, Rochefort est née sur les marais, de la volonté de Louis XIV, ce pourrait être un petit Versailles», disent les Amis qui ont décidé de remettre à l’ordre du jour les ors de la ville.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité