La Castafiore est là !

.
Photo D.J.
La Castafiore était de passage à la Pallice, mercredi. Mais, mercredi dernier, dans la grande salle de la bibliothèque de la Pallice, personne n’avait envie de battre en retraite quand Martine Breillac a poussé son multiple Ah! Répondant à l’invitation conjointe de l’association Les Anges Rebelles et des bibliothècaires de Laleu-la Pallice, à quelques jours de la clôture de l’exposition «Sur les traces de Tintin», la soprano a chanté l’air entier des bijoux.

Voix de cristal, mimique de coquette savamment étudiée : Martine Breillac est parfaite en Marguerite.

Martine Breillac, qui suit des cours de technique vocale au Conservatoire de La Rochelle, s’est «mise sérieusement au chant» il y a cinq ans.

Au programme, notamment : des cantates de Bach et des lieder de Schubert.

Quant à la Castafiore, elle se produira à nouveau aujourd’hui, parée de sa robe rouge et de ses bijoux, à l’occasion d’un happening dans un lieu public.

Disons qu’elle est réservée aux amateurs de lecture de 7 à 77 ans.S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte