Les mille et un costumes de Nathalie

.
Photo E.C.
L’Atelier de costumerie a pris ses quartiers face à l’église de Saint-Georges-des-Coteaux.En plein milieu du bourg, Nathalie Bon y exerce ses talents de couturière et costumière depuis trois ans, presque dans l’ignorance.L’atelier de Nathalie fait pourtant office de mine aux trésors.De la couleur, des bouts de tissus, des mannequins habillés de pied en cap, les yeux se posent partout à la fois.

Nathalie n’expose pourtant qu’une partie de ses costumes patiemment confectionnés depuis de longues années.

Couturière de formation, elle s’est piquée de passion pour les costumes lorsqu’elle a commencé le métier d’habilleuse au théâtre.

Très vite, dé à coudre fixé au doigt, les retouches ne lui ont plus suffi.

Je prenais des affaires qu’on me donnait pour les transformer ou j’allais récupérer des vêtements à la Croix-Rouge.

Première règle de la costumière : rien ne se jette.

Chaque bout de tissu glané ici ou là peut, ou pourra, servir pour un costume de mère Noël par exemple.

Une petite robe sexy et originale pour jouer les mères Noël pendant les fêtes.

Les costumes s’achètent chez Nathalie mais se louent aussi.

Un bon moyen d’organiser des fêtes déguisées ou des mariages à thème.

Sauf que pour celles du métier, le temps de confection et les matériaux sont plus importants et demandent plus de rendement. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy