Le dossier de l’eau revient sur la table des élus

eau-robinet
.
C’est sans l’opposition que la Ville vient de se prononcer majoritairement pour une nouvelle prolongation de deux mois (jusqu’au 29 février) du contrat qui la lie à Veolia pour l’exploitation du service public de l’eau potable (il prend fin au 31 décembre prochain).Ces prolongations, souhaitées par la Ville, sont liées au fait qu’elle a greffé, dans son cahier des charges, une nouvelle donne liée à la production et à la commercialisation de l’eau minérale de Jonzac en bouteilles en plus du service de l’eau potable.

Et que les choses ne sont pas encore tout à fait abouties s’agissant des partenaires de cette nouvelle aventure.

Il trouvera son épilogue sous deux mois.

Et nous disposerons de deux éléments de choix pour retenir une entreprise sur les deux qui sont en lice, Veolia et la Saur : le prix du service de l’eau potable et la vraisemblance de la capacité à porter le projet eau minérale.

Jack Ros (opposition) revient sur le prix de l’eau qui est resté le même depuis mai 2010 «alors que les usagers auraient pu bénéficier d’une baisse des factures entre 30 et 45 % si ce dossier n’avait pas traîné». S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.