Le centre socio-culturel voit les choses en grand

.
Photo ER
En cette fin d’année 2011, John Lasserre, directeur du centre socio-culturel de Royan, est plutôt content.Le centre Marne l’Yeuse va bien.Depuis plusieurs années, le centre a préféré des emplois à temps plein en CDI – une vingtaine aujourd’hui – aux contrats aidés limités dans le temps.Le «café slam» par exemple, qui avait rassemblé une trentaine de personnes lors de sa première édition en 2009, attire aujourd’hui 100 à 150 curieux à chaque fois.

Et les adhérents veulent même participer, «on a des personnes de 80 ans qui viennent lire des poèmes» citent, par exemple, John Lasserre.

Le centre socio-culturel a, aussi, noué plusieurs partenariats avec d’autres structures pour faire vivre sa programmation culturelle : l’école de musique de Royan et le Créa.

Le plus gros chantier de l’année 2012 sera le développement de Trajectoire, l’association d’insertion par le travail, créée en 2010 avec les centres socio-culturels de Saint-Sulpice-de-Royan et Cozes-Meschers. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy