Saintes : Des confitures piochées dans le potager

Il ne s’agit pas d’une recette de grand-mère pour faire passer la toux, mais bien d’une confiture maison.Cette recette originale a été testée par les papilles de Patricia Robert.Ancienne propriétaire d’une entreprise d’agroalimentaire près de Surgères, la dame a troqué les pâtés et conditionnements salés pour les saveurs sucrées des confitures artisanales.

Patricia Robert a pioché dans son jardin, et parfois ceux des autres, de quoi fabriquer des goûts qui sortent de l’ordinaire.

Sur les étagères de sa nouvelle entreprise, Le Clos des cerisiers, installée à l’entrée de la zone artisanale Les Chênes, six gammes s’exposent aux yeux des gourmands : aides culinaires, plaisir, découverte, pureté, énergie et zen.

Au départ, Patricia s’est lancée dans le projet sur l’idée d’un produit d’aide culinaire qu’elle commercialisait déjà : la gelée de vins aromatisés et de fleurs.

Fraise et menthe, pomme rhubarbe à la rose. Autant de produits qui fleurent bon, mais qui côtoient d’étranges douceurs comme courgette-pastis ou encore tomates et potiron.

La gérante du Clos des cerisiers sait de quoi elle parle, elle teste elle-même ce produit. Dans une cuisine attenante à la boutique, elle fabrique ses recettes inédites.Cela représente un gros investissement, c’est sûr.S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy