Le boulevard Garnier retrouve les tranchées

.
PHOTO D. P.
Si les pelleteuses et autres engins avaient quitté le boulevard Fréderic- Garnier au début de l’été, à la veille de l’arrivé des estivants, leur retour était prévu en automne, pour la poursuite du réaménagement du boulevard. Depuis le milieu de la semaine dernière, ce n’est pas un chantier qui est ouvert, mais deux : le premier est situé devant la résidence Océanic à l’angle de l’avenue de la Grande-Plage et le second est un peu plus loin en direction de Saint-Georges-de-Didonne, au carrefour du Lido (angle rue des Jardins).

Le second chantier, celui du Lido, sera plus long.

Nettement plus long puisqu’il concerne les trottoirs, mais également une partie de la promenade en face et la chaussée elle-même.

Ce passage surélevé a la double fonction de sécuriser le passage des piétons qui traversent le boulevard et de ralentir la vitesse des véhicules.

Déjà, un système de circulation alternée sur le boulevard est mis en place depuis la fin de la semaine dernière pour permettre le travail des engins.

«La réalisation du passage surélevé va nous obliger à couper entièrement le boulevard pendant plusieurs jours», admet Philippe Sallat.

En principe, et toujours en fonction de la météo qui peut bloquer le chantier plusieurs jours, cette fermeture aurait lieu vers la fin novembre. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité