Circuler à vélo n’est pas un jeu, c’est du sérieux

VeloAlexis, Kevin, Boubacar, Anthony et les autres sont les 93 collégiens cyclistes qui ont été soumis à un contrôle d’éclairage aux abords de leur établissement. Et mauvaise nouvelle pour eux : ça pêche sérieusement, tant pour voir où l’on roule que pour être vu des autres usagers de la route. Ils sont intervenus devant les collèges Loti, Grimaux et La Fayette à Rochefort, sans oublier Joliot-Curie à Tonnay-Charente toute la semaine dernière.

D’abord l’éclairage passif : réflecteurs de roue avant et arrière et de pédales, et catadioptres avant et arrière.

Non seulement, il en va de la sécurité des cyclistes, mais aussi de celle des automobilistes.

Surtout à Rochefort où la zone 30 comprend des doubles sens cyclables.

Dans cette campagne, on ne parlait qu’éclairage, mais Vélo pour tous martèle d’autres règles simples : ne pas rouler trop près des trottoirs ; garder les mains libres ; éviter les baladeurs aux oreilles ; tendre le bras pour tourner.

Alors rouler à vélo, c’est bien, c’est économique, écologique, pratique, convivial et bon pour la santé, encore faut-il que la bicyclette soit aux normes et que le cycliste (et ses parents pour les jeunes) respecte les nécessaires consignes de prudence. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer