Royan : Et c’est parti pour une deuxième tranche

.
PHOTO D.P.
Les travaux de consolidation de la promenade de la corniche suite aux dégâts de la tempête Xynthia, commencés l’an dernier à la même époque, n’ont pas eu le temps d’être achevés, qu’un autre morceau de la falaise, un peu plus loin, au niveau du blockhaus, s’est écroulé dans le courant de l’hiver dernier. Déjà à l’automne dernier, une petite fissure était apparue dans le mur situé à quelques mètres de celui qui était en reconstruction.

Et dans l’hiver, patatras d’énormes blocs sont tombés à l’eau emportant avec eux une partie du chemin.

«Les travaux effectués l’an dernier et consistant à ériger un puissant mur en pierres de taille devant la roche, ont pu l’être dans le cadre des dégâts causés par Xynthia et le Conseil général a pu obtenir les financements», indique Marie-Noëlle Peltier, adjointe aux travaux.

Pour cette tranche, c’est une enveloppe de 400 000 euros qui avait été débloquée, mais pour la deuxième qui commence et qui sera considérée comme «travaux de défense contre la mer», il faudra compter nettement plus, même si les dégâts apparents sont moins importants. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte