Neira contre le crime

.
photo S. N.
Partant du principe qu «un jeune à qui on donne un instrument ne prendra jamais d’arme», le père jésuite, aidé du chef d’orchestre Holver Mauricio Cardona, est parti en croisade contre le crime et la drogue en Colombie. C’est tout naturellement que la troupe de 65 musiciens, âgés de 11 à 17 ans, a été baptisée banda Neira, du nom de leur ville d’origine.

Leur créneau : la musique baroque et des compositions festives d’Amérique du Sud et des Caraïbes.

En démarrant ce projet en Amérique latine, les deux hommes ont pris contact avec la Chorale humanitaire et l’abbaye-aux-Dames de Saintes, en 2005.

Ils terminent vendredi leur tournée française d’un mois par un concert à l’abbaye-aux-Dames.

Cette soirée correspondra également à la première de la saison musicale de l’abbaye.

Le public n’a pas de formation, mais la présence de ces musiciens colombiens leur a permis d’acquérir des notions.

Les rencontres, l’échange ont permis à ces personnes d’apprendre à jouer quelques morceaux. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.