Ramassage des ordures ménagères : la révolution

poubelle-tri-selectif
.
Un véritable changement s’annonce pour les usagers de la Communauté de communes du Pays santon, première collectivité du grand sud-ouest à mettre en place la redevance incitative en matière de ramassage des ordures ménagères. À partir du 1er janvier 2013, les usagers paieront leur redevance en fonction du nombre de fois où ils sortiront leur bac contenant les sacs noirs.

«Notre objectif est de maîtriser nos coûts de collecte et de traitement des déchets ménagers et d’aller vers une stabilisation de la redevance», précise Sylvie Gauyacq, la directrice du pôle service de proximité à la CdC.

«De mi-octobre à fin décembre 2011, les bacs des foyers en zones rurales et semi-urbaines vont être remplacés par des bacs équipés de puces électroniques», indique Jacques Tanner.

Entre ce système et celui des conteneurs enterrés, le coût d’investissement pour la CdC s’élève à environ 3,4 millions d’euros HT avec une aide de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) d’environ 155 000 euros HT.

D’après l’élu, les collectivités déjà passées à la redevance incitative ont une amélioration du tri de l’ordre de 15 à 20 % de moyenne.

Ce soir, tous les élus de la CdC du Pays Santon sont invités, à Saintes, à une présentation détaillée du projet de mise en place. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy