La côte sans coque dans l’œil des industriels

.
photo Frédéric Zabalza.
En 2009, par l’intermédiaire d’un consultant avisé, au service d’une agence franco-bulgare, les dirigeants de Grand Pavois Organisation (GPO) sont mis en relation directe avec le maire de Varna, deuxième ville de Bulgarie et l’un des principaux ports de la mer Noire. Précisons que celles-ci sont quasiment inexistantes sur la côte bulgare. Une délégation rochelaise, invitée sur place à l’été 2010, perçoit sans mal ce vide.

Elle décèle aussi le fort potentiel de Varna : un port de commerce important, proche du Bosphore et de la mer de Marmara, une École navale militaire influente (elle fête cette année son 130e anniversaire), un décor qui n’a rien à envier aux paysages méditerranéens et un tourisme très développé.

La presqu île de Nessebar (fondée il y a 2 600 ans), au sud de Varna, passe de 20 000 habitants à plus de 500 000 au plus fort de la saison estivale.

Tout près de Nessebar, se trouve la plus belle marina de la côte, Dinevi, construite sans autorisation.

En septembre 2010, le Grand Pavois convie Kiril Yordanov à découvrir le fleuron de l’industrie nautique réuni à La Rochelle.

Les partenaires français proposent aide et conseil en matière d’organisation d’événements nautiques et de créations de marinas. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer