La Rochelle : nouvelle polémique autour du financement du port

.
Photo DR
Alors, pour changer un peu, on a parlé de l’extension du port de plaisance des Minimes. Il s’agissait de solliciter le concours financier du Conseil régional et du Conseil général. Le coût global est de l’ordre de 52 millions d’euros TTC – pas vraiment une bagatelle – et on sait que Ségolène Royal a promis de mettre dans la corbeille 12 millions d’euros. Le député maire socialiste souhaite que le Conseil général contribue pour la même somme.

Elle s’étonne aussi d’entendre dire que ce projet n’aura pas d’impact négatif sur les finances de la ville, ni sur l’environnement. Et d’ajouter : «Je ne crois pas au père Noël».

«Mais croyez au père Bono», plaisante le maire. Pierre Demoncourt (UMP) ne veut pas plus croire au père Bono qu’au père Noël.

Dominique Morvant (UMP) vient à la rescousse de son collègue Demoncourt : «Si vous n’avez pas la totalité de la somme demandée, il faudra mettre en sommeil d’autres projets».

Alors, Maxime Bono, qui estime que «l’on parle du sexe des anges», met un terme à cette discussion un peu surréaliste. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer