Guerre de tranchées autour de la Claircière dans l’ile d’oleron

Guerre de tranchées autour de la Claircière dans l'ile d'oleronIl y a quelques semaines encore, la Claircière, situé dans un petit hameau de Saint-Pierre-d Oléron, n’était qu’un pré sauvage. Propriété de la société Alliancim cogérée par deux promoteurs bien connus de l île, Marc Dattola et Philippe Halaunbrenner, la Claircière est l’un de ces dossiers immobiliers qui alimentent les rumeurs depuis de nombreuses années. Ce dernier avait été délivré en décembre 2007 par l’ancienne équipe municipale qui avait donné son accord pour rendre la zone constructible. Pourtant, quelques jours plus tard, après lecture publique, le plan local d’urbanisme est annulé.

Un détail que pointe depuis la nouvelle équipe municipale qui ne veut plus entendre parler de zone commerciale dans ce secteur protégé.

Le 10 janvier 2010, la Commission nationale d’aménagement commercial (Cnac) avait déjà rejeté la demande déposée par les deux promoteurs pour un projet commercial de 3 000 mètres carrés.

Dans ses conclusions, celle-ci estimait que «l’ensemble commercial se prêtait difficilement à des installations projetées en entrée de ville, dans un secteur protégé, et que cette implantation ne participerait pas à l’animation urbaine de la commune du fait d’un tissu important de commerce de proximité, voire qu’elle déstabiliserait fortement ce commerce très saisonnier, ou encore que cette implantation aurait un impact négatif en terme d’aménagement du territoire».

Ces derniers jours, plusieurs riverains sont montés au créneau pour dénoncer «des dommages sur le site irréversibles à mesure de l’avancement des travaux». S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy