Quand on est pauvre, c’est pour toute l’année

Quand on est pauvre, c'est pour toute l'année.Mieux vaut être riche et en bonne santé que pauvre et malade. Ce cynique proverbe pourrait sembler incorrect à des yeux hypocrites et, pourtant, il est tellement vrai\u2026 Même Xavier Emmanuelli vient de démissionner de la présidence du Samu social. C’est dire si les pauvres embarrassent l’État qui ne cesse de fermer les robinets de l’aide sociale. En claquant la porte, le fondateur du Samu social a voulu tirer la sonnette d’alarme.

«C’est le premier été que je ressens autant de tensions et de difficultés à répondre aux besoins», témoigne Didier Encoignard, responsable du pôle action sociale au CCAS (Centre communal d’action sociale), qui s’est fait agresser.

«En quatre ans de communauté, c’est la première fois que nos logements sont pleins», témoigne Olivier, responsable de la communauté Emmaüs à Saint-Agnant.

Pour la première fois, les autres ont dû fermer pour le mois, faute de moyens.

Pas d’accueil de jour, ni de nuit de La Rochelle à Royan et de Rochefort (le Cabestan est fermé) à Saintes et Saint-Jean-d Angély. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte