Portés par le vent

Assis à l’avant du planeur biplace, Henri, 22 ans, est nerveux. Dans quelques minutes, il effectuera son baptême de l’air, mais la perspective de voler à plus de 1 000 mètres d’altitude sans moteur ne le rassure pas. Même Yves Didry, l’instructeur assis à l’arrière de l’appareil, s’y met. À 15 heures, c’est le coup d’envoi.

Le remorqueur auquel est attaché le planeur démarre et s’élance sur la piste.

Comme Henri, neuf autres jeunes âgés de 14 à 22 ans ont passé leur baptême de vol à voile à l’aérodrome de Thénac.

Le matin était réservé à la théorie : avec leurs instructeurs, ils ont vu les bases de pilotage ainsi que les règles de sécurité.

C’est grâce à un partenariat entre la mission locale de Saintes et les Planeurs de Saintonge, le club de vol à voile, qu’ils ont pu passer leur baptême.

Grâce à une subvention de la Direction régionale de la jeunesse, des sports, chaque participant n’a dû débourser que 12€ à 15€ pour ce baptême (contre 80€ en temps normal).

Le succès de cette première édition a encouragé les organisateurs à réitérer l’expérience.

Trente minutes après avoir décollé, le planeur d’Henri apparaît à l’horizon. L’appareil se pose en douceur et s’immobilise. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy