Le Mondial Billes posera ses sacs le 20 août…. à Cognac

Une brouille, une fâcherie, une mésentente. Peu importe le terme.Royan ne voulait plus participer au financement de la finale du Mondial Billes, célèbre épreuve de haut niveau née en 1982 sur les plages de la station balnéaire de Charente-Maritime. Faute d’accord avec Royan – et Jean-Paul Bescond le reconnaît -, c’est dans une certaine urgence qu’il a été décidé, mi-juillet, d’organiser la finale à Cognac, là où siège sa société d’événementiel Prod events organisation.

L’argent étant l’objet de la bisbille entre Royan et le Mondial Billes, notons que la participation de la mairie cognaçaise se limitera à la mise à disposition des services techniques.

«On ne met pas un kopek», précise Jonathan Munoz, directeur de cabinet du maire.

Il cite les partenaires publics et privés et notamment le carrier Garandeau (Cherves-Richemont), qui va offrir 50 tonnes de sable, «un record».

Le patron souhaite clairement nouer un lien pérenne avec la ville. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité