Mes quatre jours sur le « Belem »

Il est des cadeaux d’anniversaire qui marquent une vie. Stéphane Cotier, l’heureux bénéficiaire, est encore ému par l’aventure qu’il vient de vivre. Après avoir mouillé à la voile devant port Joinville, il reprenait la route au sud-est, toutes voiles dessus, par un vent de force 4. Les 16 hommes d’équipage accueillent 48 stagiaires, les plus jeunes dès l’âge de 14 ans, et leur font partager manoeuvres et autres services journaliers de la vie à bord.

À l’arrivée des stagiaires, le commandant Jean-Alain Morzadec leur remet un numéro correspondant à l’un des quatre blocs de couchage dans la batterie.

Un tableau d’affichage rythme la vie à bord et, au cours de leur stage, chaque élève participe au moins une fois au service, à l’entretien du bateau et des parties communes, et à l’astiquage des cuivres.

Pour ce voileux dans l’âme, l’émotion a atteint son paroxysme lors de l’arrivée à Royan, avec l’accueil des Pen Duick.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy