Des avions trop bruyants pour certains riverains

Exemple de petit-avionLes avions de voltige aérienne font-ils trop de bruit lorsque leurs pilotes s’entraînent dans le ciel saintais? Pour certains riverains, c’est une évidence. Et même s’ils ne sont en vol que quelques semaines par an, d’aucuns n’hésitent pas à parler de véritables nuisances sonores. Comme l’ont montré quelques internautes anonymes qui ont réagi sur le site Internet de «Sud Ouest» lors de la dernière venue de l’équipe de France, en juin. Ce couple, qui a acheté une maison à Diconche, à Saintes, il y a trois ans, s’était renseigné sur la présence de cet aérodrome situé à 1,5 km de chez eux à vol d’oiseau.

«Lorsque j’ai lu que l’équipe de France de voltige devait revenir en juillet, à un moment où mes enfants sont ici, je me suis dit que ça allait être l’enfer», prévoit déjà Nicole Duvivier.

Finalement, les voltigeurs, qui doivent revenir cette semaine, seront également présents à Paban les semaines du 18 juillet et du 1er août.

Alain Duvivier avoue avoir téléphoné à la base de Paban il y a un an pour soumettre le problème. Maintenant, je vais écrire au ministre de la Défense, Gérard Longuet.

Pour Danielle Giraud, qui est maire de la commune de Thénac, sur laquelle se situe une grande partie de l’aérodrome, l’information publique des dates d’entraînements des avions de voltige a permis de réduire le nombre de mécontents.

Le maire des Gonds, Patrick Simon, qui a travaillé à la base aérienne, affirme qu’il fait remonter aux militaires tous les coups de fil qui ne sont pas anonymes. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.