Le chemin des douaniers sera fermé tout l’été

 Tout a commencé avec la tempête Xynthia, à l’hiver 2010 : un bloc de roche gros comme une maison s’était détaché de la falaise, provoquant un énorme trou de quatre mètres de diamètre et profond de cinq à six mètres sur le chemin et fragilisant l’ensemble de la partie rocheuse surplombant la mer sur plusieurs dizaines de mètres. En octobre dernier, des travaux de consolidation avaient été entrepris par le Conseil général de la Charente-Maritime.

Le montant de cette première facture était estimé à 410 000€ en octobre dernier et la durée du chantier à quatre mois, dans le meilleur des cas. Autrement dit, on avait bon espoir de le voir terminé début février.

Mais la nature étant aussi imprévisible que capricieuse et la géologie n’aimant pas être trop chahutée par les éléments, les choses ont évolué, et pas forcément en bien, malgré les travaux titanesques.

Les fortes marées de l’hiver ont en effet bougé les blocs de pierre dans le prolongement du chantier, ce qui a rendu dangereuse une autre partie de la falaise. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité