Une étape culturelle d’exception au port

Exemple d'expositionAlexandra Planas, la directrice artistique de la galerie rochelaise a bien réfléchi. Les résidents des maisons de retraite? L’idée ayant fait son chemin, elle prend contact avec Bryan Parrish, chargé de mission relative à l’accueil et l’habitat des gens du voyage à la Communauté d’agglomération. Grâce à lui, elle entre en contact avec l’école primaire Marcellin-Berthelot qui scolarise deux enfants de gens du voyage dans la classe de CM1 de Cécile Castan.

Le premier volet de ce projet a amené un artiste, Vincent Ruffin, en classe : mission accomplie.

Une journée unique qui combinait les deux facettes de l’action puisque le lieu était, jusque-là, vierge de toute exposition et que les élèves s’y déplaçaient.

«Pour nous, c’est une démarche globale d’ouverture sur la ville, la culture, le monde associatif», expliquait Nicolas Gauthier, directeur général du port.

Lovées dans la salle de la maquette, les peintures d’Olivier Suire-Verley et les sculptures marines de Bernard Frigière entouraient la fameuse maquette du port.

«Notre exposition est extrêmement rapide puisqu’elle dure le temps de l’inauguration, avant de regagner la galerie place de la Fourche (1)», racontait Olivier Suire-Verley.

Une belle journée qui a réussi son pari d’amener une exposition dans un lieu insolite, la culture hors de ses murs. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte