Après Xynthia, les chefs investissent

Victimes de la tempête Xynthia qui les prive de leur hôtel-restaurant d’Aytré, les Leclerre refont surface sur le Vieux Port de La Rochelle. Depuis hier midi, le chef meilleur ouvrier de France (en 97) est à son nouveau piano, rue de la chaîne, dans l’ancien restaurant «Les comédiens» totalement transformé.Une ambiance «lounge bar», musique à l’appui, soulignée par les sacs à mains des serveuses. Sur la carte, c’est plus posé, «du gastronomique et bistrot», assure le chef.

«On n’a pas le droit à l’erreur, on est reconnu maintenant et attendu», savent les Leclerre, rassurés hier encore par les messages des clients et de certains collègues.

Des restaurateurs qu’ils ont eu le temps de croiser aussi en clients.

Ouvert 7 jours sur 7, l’établissement devrait servir, le soir jusqu’à 22 h 30, l’ensemble de sa carte «et jusqu’à minuit une offre plus restreinte».

Dix aussi en cuisine pour une brigade imposante, décidée à cuisiner pour 110 places au total, sans compter la trentaine en terrasse, sur 300 m2 de restaurant avec une salle à l’étage qui a vu sur le Vieux Port. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte