La Cybergazette s’étoffe

Un guide complet des villas d’architecture 1950. Le congrès de l’Union des jeunes pour le progrès (UJP) en 1970, en présence de Jacques Chaban-Delmas, Pierre Mesmer ou encore Jacques Chirac. Le fil conducteur de cet inventaire à la Prévert? Un site créé il y a dix ans par Pierre-Louis Bouchet, via sa société Micro-Média : la Cybergazette des bains de mer, dont l’intitulé s’est modernisé en devenant la Cybergazette Royan Atlantique.

Au fil des contributions, notamment d’auteurs édités par les éditions Bonne Anse du même Pierre-Louis Bouchet, la Cybergazette a pris corps jusqu’à offrir à la consultation, à l’heure actuelle, quelque 5 000 pages.

Façon Trivial Pursuit, quatre catégories, présentées sous des couleurs distinctes, dirigent vers des pans entiers de la grande à la petite histoire de Royan, de l’Antiquité au XXIe siècle.

Au même âge, un site Internet a déjà vécu plusieurs (r) évolutions. Pierre-Louis Bouchet et ses fidèles contributeurs vont, en effet, encore développer la Cybergazette, sous la houlette rédactionnelle de Marie-Anne Roy.

Les autres comprendront que l’intitulé est trompeur. En fait de gazette, le site tend vers l’encyclopédie en ligne.

Pierre-Louis Bouchet a d’ailleurs invité samedi dernier Didier Quentin à rencontrer la plupart des contributeurs de la Cybergazette.

Antoine-Marie Préaut, Frédéric Chasseboeuf, autre spécialiste de l’architecture locale, y compris d’avant-guerre, l’historien Guy Binot, le directeur de l’espace d’art contemporain Captures Frédéric Lemaigre, Pascal Bertrand, directeur d’Euro Media Group et titulaire d’archives de l’ORTF et de la SFP, participent à l’extension et la diffusion de l’histoire royannaise. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer