LGV : l’Agglomération a négocié sa participation

TGV DuplexLe président de l’Agglomération Royan Atlantique y a contribué, en osant monnayer la participation de la Cara au financement de la future ligne à grande vitesse (LGV) Sud Atlantique. Contribution obligatoire pour les collectivités intercommunales, mais pour laquelle la Cara a négocié des compensations, qu’elle est en passe d’obtenir. La solidarité du Pays Royannais à ce projet se chiffre à hauteur, très exactement, de 3 296 369 euros.

Jean-Pierre Tallieu aime à rappeler, autant pour le trait d’esprit que pour illustrer l’inflation galopante, qu’initialement, la contribution de la Cara a fluctué – à la hausse – au fil des dernières années et des réunions.

Le président de la Cara aurait mauvaise grâce à se plaindre du sort qui sera finalement réservé au Pays Royannais.

Le projet de restructuration de la gare multimodale de Royan est «dans les tuyaux».

Deuxième coup de pouce étatique attendu en Royannais : une obole, on ne peut plus mériter à la Maison de l’emploi, «qui, à l’heure actuelle, ne touche pas un centime de l’État», s’étonne et s’agace Jean-Pierre Tallieu, «alors même que la qualité du travail de notre Maison de l’emploi est excellente et reconnu». S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte