L’école de musique remonte le temps

On célébrait en 2010 le bicentenaire de la naissance de Frédéric Chopin. L’école municipale de musique, évidemment, avait vu dans cet événement l’occasion d’un projet pédagogique logiquement consacré à la musique romantique, dont Chopin fut l’un des plus grands compositeurs. Une année baroque pour l’école de musique, pardi. Mais le courant est temporellement antérieur au romantisme. Yann Le Calvé sourit avec malice, mais le hasard seul ne lui a pas dicté le thème du grand projet de printemps de l’école qu’il dirige.

Le courant baroque s’étend du début du XVIIe siècle au milieu du XVIIIe siècle.

Il n’en fallait pas plus pour que l’école de musique se lance à sa manière dans la célébration des 400 ans du «roi des phares», que la ville entière est invitée à fêter cette année à l’initiative de la municipalité.

Le Jeune Orchestre en Pays royannais a donné le «la», samedi dernier, lors du lancement officiel des festivités du 400e anniversaire du phare de Cordouan, au lycée éponyme.

L’idée d’un projet tel que Royan Baroque comme de tout projet pédagogique, c’est d’être le plus large d’esprit possible. S






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte