On a retrouvé la tête d’Henri IV !

La conférence de presse donnée jeudi matin au Grand Palais à Paris devrait faire grand bruit : le docteur Philippe Charlier, médecin légiste et paléopathologiste, doit annoncer, aux côtés de Jean-Pierre Babelon, historien le plus connu d’Henri IV, avoir retrouvé et authentifié la tête du roi béarnais assassiné par le Charentais Ravaillac le 14 mai 1610.

Philippe Charlier, 34 ans, dit «le médecin des morts», réputé pour avoir révélé qu’Agnès Sorel, la favorite de Charles VII, avait été empoisonnée au mercure et que les restes conservés au château de Chinon – une côte de 10 centimètres de long -, n’étaient pas ceux de Jeanne d’Arc s’est entouré de quelque 19 scientifiques de renom pour identifier la relique présumée royale qu’on lui a apportée il y a plus d’un an : un crâne momifié en assez bon état de conservation et portant trace d’une estafilade au-dessus de la lèvre.

Comme celle que fit Jean Châtel à Henri de Navarre en tentant de l’assassiner. L’histoire de cette tête est pour le moins rocambolesque.

Après les obsèques du bon roi Henri IV, le 29 juin 1610, sa dépouille fut ensevelie aux côtés de celle de tous les autres rois à la basilique Saint-Denis, le 1er juillet.

L’histoire tumultueuse oublia ses rois et leurs dépouilles pendant des décennies.

La relique macabre dut faire le tour des collectionneurs pendant plus d’un siècle, jusqu’à se retrouver en vente aux enchères publiques à la galerie Drouot le 31 octobre 1919, où elle fut acquise par un antiquaire de Dinard pour\u2026 3 francs.

Naturellement, je suis ravi et je suis très ému qu’elle soit enfin retrouvée et authentifiée. Toutes ces réponses devraient être données jeudi matin à Paris. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.