Le peintre Nol fait de « l’art à l’hectare »

Exemple Artiste-PeintreIl a deux semaines à peine pour tout terminer, puisque l’épisode neigeux de la semaine dernière ne lui a pas fait gagner de temps\u2026 C’est le nez collé aux vitrines, son bonnet vissé sur la tête, que l’on peut croiser, en ce moment, le peintre Nol, en plein travail de peinture des décors de Noël sur les vitrines des commerces de la ville mais également dans d’autres communes de Haute-Saintonge.

Il réalise par exemple un grand décor de Noël en volume au sein d’un supermarché de Montendre avec luge, rennes et Père Noël, sur 10 mètres de long et 2 de large.

Ce peintre hollandais, résident de Saint-Maurice-de-Laurençanne depuis vingt-cinq ans, est un habitué du genre.

L’artiste est plus occupé en tant qu’artiste de rue que dans des galeries, c’est son truc.

À 65 ans désormais, avec sa petite retraite d’artiste, Nol – de son vrai nom Arnauld Van Der Donck, un nom en tire-bouchon qu’aurait porté sans rougir un peintre flamand – joue encore au vagabond du pinceau, même s’il travaille à sa peinture artistique et au dessin humoristique, son dada, dans son atelier.

C’est lors d’une exposition organisée à Lomé, la capitale du Togo, que la chance lui sera donnée d’exposer au Centre culturel français.

L’occasion pour Nol, ce jour-là, de manger à sa faim.

Mais aussi le déclic qui fera basculer sa vie dans la liberté du geste et de la création libre. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité