La vitrine des métiers « qui sont dans le vrai »

Aujourd’hui, j’ai un CAP et une mention et je suis en route pour aller plus loin. Oui, pour moi, l’apprentissage du métier a créé un déclic», ajoute Damien pour qui «cette émission de M6, bien construite et structurée, montre bien les facettes de nos métiers. Comme ses camarades, il est actuellement en deuxième année de brevet professionnel charcutier-traiteur au Centre de formation des apprentis, à Saint-Germain-de-Lusignan.

Après le métier d’artisan boucher et celui de coiffeur, l’émission de ce soir fera la part belle aux pâtissiers.

Tout comme Alex, 19 ans, et Julien, 20 ans.

Un meilleur ouvrier de France fait partie du jury.

Victor, tout en rappelant qu’il avait «5 de moyenne au collège», se dit que, peut-être, il n’avait pas d’autre choix que d’intégrer l’apprentissage.

Et depuis, j’ai deux CAP (boucherie et charcuterie), une mention et bientôt j’aurai mon brevet professionnel en charcuterie-traiteur.

Celle des métiers de bouche (boulangerie, charcuterie-traiteur, pâtisserie, cuisine, service) regroupe à elle seule un tiers des étudiants des métiers. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte