Quatre vieux immeubles rachetés 100 000 euros

Le sénateur maire Claude Belot le dit toujours à qui veut ou ne veut pas l’entendre, «restaurer, remettre en état coûte toujours moins cher que de démolir et reconstruire». C’est ce principe qu’il a déjà mis en pratique en tant que maire ou bien comme président de la Communauté de communes de Haute-Saintonge (notamment sur le site du pôle mécanique de La Genétouze).

En vertu de ce principe, il a proposé à son Conseil municipal de se porter acquéreur des quatre anciens bâtiments situés au nord-ouest de la résidence Philippe.

100 000 euros, c’est le prix du renoncement de l’office départemental sur ces quatre blocs et tout le terrain qui va avec, sachant que la destruction lui aurait coûté, selon le maire, entre 4 et 500 000 euros.

Notre groupe est prêt à participer à une étude sur la rénovation et les nouvelles attributions de ces quatre blocs. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte