La Communauté d’agglo s’achète l’hippodrome

La Cara n’a aucunement l’ambition de se lancer dans une opération immobilière. Si la communauté d’agglomération de Royan Atlantique achète l’hippodrome des Mathes-la Palmyre, c’est bien pour mieux procéder à sa modernisation et pas pour revendre quelques-uns des 25 hectares du site, idéalement placé il est vrai, à des promoteurs qui auraient envie de construire quelque residence.

C’est dans la toute neuve salle de la passerelle à Meschers – elle sera inaugurée samedi prochain – que les délégués de la Communauté d’agglomération se sont réunis lundi pour leur conseil décentralisé, à l’ordre du jour duquel figurait le dossier d’achat de l’hippodrome.

En septembre 2008, la Cara décide d’engager une opération de restructuration pour une somme de près de 6 millions.

Il avait été convenu que la communauté d’agglomération Royan et le Conseil général apporteraient chacun «une contribution égale, de l’ordre de 1,5 à 2 millions d’euros».

D’autres bailleurs de fonds étaient associés au projet et notamment la Société des courses de Royan-Côte de Beauté qui financerait à hauteur de 900 000 euros ; l’État, via le Fonds national pour l’aménagement et le développement du territoire (FNADT) pour un montant de 500 000 euros ; le Conseil régional, pour 350 000 euros. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer