La vue est bien dégagée

photos laurent jahier
Après quelques pas le long du rempart médiéval du site Saint-Louis, dégagé des bâtiments de l’ancien hôpital qui empêchaient une vue circulaire des environs, se dresse à l’est la cathédrale Saint-Pierre, imposante. Les travaux de déconstruction d’une douzaine de bâtiments de l’ancien hôpital, ceux qui n’avaient pas d’intérêt architectural, s’achèvent. Le chantier aura coûté au total 400 000 euros.

Avant que le projet d’aménagement du site ne rentre dans sa phase de construction et d’aménagement, la volonté de la mairie est d’ouvrir complètement l’espace aux visiteurs pour qu’ils puissent longer le rempart et profiter du point de vue à n’importe quel moment de l’année.

Céline Marmet espère «au printemps prochain». Il faut d’abord sécuriser le lieu.

C’est une entreprise de Marseille, DSD Démolition, qui a mené à bien le chantier en faisant «appel à de la main-d’oeuvre locale en insertion».

En attendant de faire du belvédère de Saint-Louis la promenade dominicale, la réflexion sur la transformation des quatre hectares de l’ancien hôpital avance.

Un groupe de pilotage a été mis en place au niveau de la Ville pour déterminer un cahier des charges et discuter avec les équipes d’architectes retenues dans le cadre du programme Europan. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte