Indifférence générale

«Le meilleur projet pour la ville pour les dix ans à venir», dixit Maxime Bono, le maire de La Rochelle. Ils sont peu nombreux à s’être exprimés lors de l’enquête publique, ils étaient encore moins nombreux mardi soir lors de la réunion d’information organisée par la mairie à l’Eurocentre. Dans un sens comme dans l’autre.

Selon cet industriel du nautisme, l’agrandissement du port est une «nécessité impérieuse» pour l’économie locale : 1 200 anneaux supplémentaires, c’est tout bénéfice pour l’emploi et les entreprises.

La zone d’activités des Minimes sera peut-être protégée, mais c’est le Vieux-Port et Port-Neuf qui se retrouveront sous les eaux.

Quid des 800 000 mètres cubes de boues et de vases qui vont être extraits?

Depuis dix ans que la mairie planche sur la question, toutes les hypothèses ont été envisagées, puis écartées, répond Jack Dillenbourg, l’adjoint aux sports et au nautisme.

À entendre Jack Dillenbourg, l’extension du port des Minimes ne souffre plus aucune discussion. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte