Le marché redémarre « au juste prix »

Le monde de l’immobilier est d’accord pour dire qu’aujourd’hui la crise à Saintes et dans ses alentours est en recul. Les biens immobiliers se vendent «à condition qu’ils soient mis en vente au juste prix», insiste Marie-Béatrice Vergnaud, gérante de l’agence immobilière Abel Immo. Depuis trois ans et le pic de 2007, les prix ont baissé d’environ 20 %.

Pour confirmer cette tendance à la reprise des ventes, il suffit d’observer l’évolution du nombre de DIA (Déclaration d’intention d’aliéner) à Saintes.

Une DIA est une formalité imposée à un propriétaire qui souhaite vendre un bien dans le périmètre où existe un droit de préemption de la Ville.

Or, à Saintes, le nombre de DIA, donc de transactions, a augmenté entre 2009 et 2010 pour la même période.

Ce que confirme Maître Jean-Philippe Biais, de la chambre des notaires de la région de Saintes.

L’intéressé va dans le même sens que les agents immobiliers. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.