« Ce n’est pas faute d’avoir essayé »

Parce que des écueils et des déconvenues, la conseillère à la Mission locale de Mireuil en a connu. Je serais la première à laisser mon véhicule au garage si j’en avais la possibilité. Et une fois sur place, la voiture est encore plus indispensable pour les tournées de suivi dans les entreprises. De son côté, il y a quelques années, elle s’était laissée tenter par le GPL, «un des premiers Scénic avec motorisation GPL d’origine».

La technologie, pas encore tout à fait au point, lui a valu des frais d’entretien à même de décourager les plus convaincus des partisans de la voiture verte.

Désormais, elle s’est rabattue sur une Clio, «pas très gourmande, mais ça reste un diesel». Et le covoiturage, y a-t-elle pensé? C’est bien sympa, le covoiturage, mais je me suis inscrite sur le plus gros site du coin, et personne ne m’appelle.

» Il y a pourtant beaucoup de bonnes initiatives à La Rochelle («la voiture électrique, les vélotaxis»), souligne la pétillante quadra, mais «alors que sur Paris ou Nantes j’ai pu me débrouiller des années sans voiture, ici c’est impossible : les solutions me paraissent trop axées sur le centre-ville. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte