Deux élues contre des vies de chiens

Elles sont adjointes au maire, dans le conseil municipal angérien. Mais elles ont aussi une autre «casquette» : Sylvie Salade, adjointe aux affaires sociales et animation de quartier à vocation sociale, et Florence Perry, adjointe à la famille et chargée des animations de la ville, sont déléguées-enquêtrices auprès du refuge de Fontorbe. Elles combattent pour la défense des animaux, contre leur maltraitance, contre la négligence des maîtres ou le manque d’éducation qu’elles constatent.

Inspectrices pour le refuge de Fontorbe, elles interviennent dans des enquêtes, alertent la gendarmerie, rédigent des plaintes, contactent la SPA ou 30 Millions d’amis.

«Dans la pratique, lorsqu’il y a mauvais traitement, cela aboutit à retirer les chiens aux maîtres», commente Florence Perry.

C’est absolument ignoble ce qui se passe dans cette ville!

»Depuis qu’elles sont en fonction, elles ont découvert des élevages clandestins, où trois chiens étaient confinés dans une cave.

Dès l’enfance, il faut apprendre aux jeunes le respect de l’animal\u2026 À Hyères, le conseil municipal a nommé un conseiller pour s’occuper des animaux. Il va d’ailleurs à la mairie avec son chien.

Florence Perry et Sylvie Salade sont sur la même longueur d’onde, contre la maltraitance des chiens et pour les respects des animaux. S



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte