L’été sourit aux hôteliers

Un sondage express, effectué hier auprès de quelques-uns d’entre eux, laisse à penser, en effet, que la saison estivale 2010 est d’un meilleur cru que la précédente. Établissement de qualité s’il en est, l’Hôtel du Bois Saint-Georges annonce une progression des réservations de 15 % sur juillet et août, avec un taux d’occupation dépassant les 80 %.

Présidente du Cercle des hôteliers de Saintes et Saintonge, qui rassemble treize professionnels, Virginie Denis dispose de peu d’informations sur le bilan estival de ses collègues.

La proximité du centre-ville est un atout pour ce deux étoiles.

«Depuis 2005, nous sommes passés de dix-neuf à onze salariés, en perdant des postes essentiellement au niveau de la restauration», regrette Dorian Boulet. S



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy