L’auberge de jeunesse pratique la mixité sociale

A l’approche de la fin de la saison estivale, l’heure est déjà au bilan pour Philippe Moretti, directeur de l’auberge de jeunesse de La Rochelle. «Je ne suis pas aux anges», raconte le directeur. L’auberge n’a pas toujours affiché complet cet été. On ressent vraiment la diminution par rapport à l’an passé, mais il faut dire que cela avait été une année particulièrement bonne.

Un groupe de personnes handicapées, un autre qui pratiquait une activité voile dans le cadre d’un programme de réinsertion, des Anglais venus pour une activité musicale, c’est un public large et varié qu’a accueilli l’auberge.

«Les jeunes ont été très intéressés, la plupart ont trouvé qu’en France, on est en avance dans ce domaine par rapport à leur pays», poursuit Christelle Favreau.

L’échange a aussi eu lieu autour de la gastronomie.

Sur le plan humain, Philippe Moretti se réjouit de la rencontre entre le Libanais de son groupe et les deux Israëliens reçus par la Ville, dans le cadre d’un autre partenariat à la même époque. Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy * for Click to select the duration you give consent until.