Vendredi21FévrierSemaine 8 | Saint DamienZNouvelle lune

Marché De Royan

Marché de Royan

Ouvert toute l'année - Marché alimentaire - Marché central : - Du 1er lundi de juillet au dernier lundi d’août : tous les jours de 7h à 13h - Du mois de septembre à fin juin : du mardi au dimanche et jours fériés de 7h à 13h Lire la suite

CONFÉRENCE – L’AVIATION ÉLECTRIQUE

avion electrique

Le 28/11/2019 a 19h00 : Cinéma Le Lido, Place de la Gare – Communauté d’Agglomération Royan Atlantique : 05 86 87 00 20 – plateforme-entreprendre.com – Gratuit (réservation conseillée.
Lire la suite

Notre Newsletter

Inscription à: Lettre d'infos de la Charentes Maritime
Votre E-Mail:
Nombres d'inscrits :

Vues

SÉANCE D’INITIATION À LA MÉDITATION ET CALME MENTAL

avion electrique

Le 27/11/2019 de 8h75 a 11h00 : Hôtel Cordouan Thalazur, 6 bis allée des Rochers – Par François Granger – 05 46 39 96 96 – www.thalazur.fr – 36 €
Lire la suite

Marché De Saint-palais-sur-mer

Bourse aux jouets

Centre-ville (sous la halle et autour du marché couvert)
* Marché couvert : Tous les jours de 8h à 13h30
Lire la suite

Traduire



 
Merci de cliquez sur nos bannières SVP
 

Un bowling à Meschers, le boulanger y croit

L’absence d’un tel équipement de loisir à Royan ou, à tout le moins, en Pays royannais, étonne encore certains vacanciers. Un bowling verra enfin le jour prochainement. Il n’élira pas domicile, toutefois, à Saujon, où le maire, Pascal Ferchaud, explore depuis plusieurs années différentes pistes. C’est Meschers-sur-Gironde qui abritera cette infrastructure, peut-être dès le printemps prochain, si le chantier démarre dans les temps, fin septembre, et suit son cours normalement.

L’initiative de la création du premier bowling du Pays royannais revient à Christian Dauvier, 41 ans, boulanger de son état.

Ouverte depuis cinq ans, son affaire michelaise, route de Talmont, rencontre le succès.

Parce que Christian Dauvier, de prime abord, ne présente pas le profil du gestionnaire d’un équipement de loisir tel qu’un bowling.

Mes parents étaient boulangers, quatre de mes frères sont boulangers.

Exerçant un métier exigeant, à son compte depuis 11 ans, avec les responsabilités et la charge de travail inhérente, Christian Dauvier éprouve aujourd’hui «l’envie de créer une affaire qui restera dans la famille, l’envie, aussi, de profiter de la vie».

L’établissement sera ouvert à l’année, mais «logiquement, on peut déjà réaliser le chiffre d’affaires nécessaire à la pérennité de l’établissement avec la seule saison estivale». Source



Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte