Circuler, stationner : une association ouvre le débat

VeloAvec son cortège de situations épineuses, mais évidemment éphémères, d’embouteillages en difficultés de stationnement. Parmi les adhérents de l’association Royan-Vaux Environnement, on croit en revanche que des solutions existent pour améliorer la vie de tous les usagers du domaine public carrossable. Après avoir concentré son attention, l’an dernier, sur le projet de terminal méthanier au Verdon-sur-Mer, l’association place la circulation et le stationnement à Royan au coeur de ses réflexions cette année.

«La municipalité semble vouloir commencer à traiter la question, en passant notamment certaines rues en sens unique», remarque Jacques Roy.

Terminé, les croisements de véhicules avenue de Foncillon, compliqués par la tolérance du stationnement des deux côtés de cette étroite voie.

Au rang des points noirs en terme de circulation, en cette saison du moins, l’association Royan-Vaux Environnement met en exergue les abords du marché central.

«On assiste souvent à un embouteillage formé par les véhicules attendant de pénétrer sur le parking du marché», souligne Jacques Roy.

De fait, pour peu que ce dernier soit complet, que les places se libèrent au compte-gouttes, il suffit d’une file d’attente de cinq voitures devant la barrière d’accès pour bloquer le trafic.

Cette situation, toutefois, ne s’observe qu’en pleine saison et les jours où le marché forain s’ajoute à l’activité du marché central lui-même. Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept the Terms and Conditions and the Privacy Policy