Le Duo des Nonnes, entre reprises et créations

 L’homme se fait plus posé, plus profond, cherchant la musicalité au fond du verbe, testant les mots avec gourmandise pour mieux en saisir la saveur. Il se chante «Romantique», parle de la vie et de ses heurts, nourrit ses textes des accidents de la vie. Auteur, compositeur, interprète, il poursuit son bonhomme de chemin dans ce dédale tortueux qui est celui de la création. Il tourne tout l’été en duo avec son complice Bernie Zeiber.

Le jeu de mots fait sourire, mais David Blanc ne va pas plus loin.

Avec un grand écart assumé entre Pierre Perret et Noir Désir, Léo ferret et Bashung.

Il est parfois difficile de faire comprendre aux gens que j’ai pu me construire musicalement entre  » Mon Vieux  » de Daniel Guichard et  » Lobotomie  » de Bérurier Noir.

David Blanc jauge le public, ajuste le répertoire, plaisante, glisse au passage quelques rimes lui appartenant.

Je tourne aujourd’hui avec  » Romantique  » ou  » Du soleil dans le lit « .

Avec un vieux morceau des années 2000 également,  » Voilà comment « .

Il dit avoir grandi, encaisser avec sérénité les à-coups de la vie.

La sensibilité affleure cependant, toujours présente, vivace, prégnante.

Prochaines dates du Duo des Nonnes : le 31 juillet à 21 heures sur l’esplanade Kerimel de Kerveno à Royan ; le 5 août à 20 heures au restaurant «Le 61» à Royan ; le 13 août à 21 heures en clôture de la soirée jeunes talents de Médis ; le 15 août à 21 heures place de la République à Pons, avant le feu d’artifice. Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité