‘ Une master class est une rencontre ‘

Ce violon solo de l’orchestre Poitou-Charentes, également investi sur l’ensemble «Les siècles», animait en début de semaine une master class pour une poignée d’élèves. Il n’y a pas la même continuité de travail que dans un cours classique. C’est une photographie de l’élève à un instant donné.

Il n’en est pas à sa première intervention en contexte éducatif, loin s’en faut.

François-Marie Drieux aime à évoquer une carrière qui, elle-même, s’est construite autour de rencontres.

J’ai choisi le violon parce qu’il était assez petit pour que puisse l’emmener partout.

Rapidement, je ne pouvais plus m’en séparer.

Je suis devenu violon solo de l’orchestre de chambre de Toulouse avant d’intégrer l’orchestre Poitou-Charentes.

Les élèves ont trouvé en lui une écoute et une oreille critique.

Mais il sait passer le témoins à deux collèges et amis : Jean-François Heisser, pianiste et directeur artistique de l’orchestre Poitou-Charentes, et François-Xavier Roth, chef d’orchestre de l’ensemble «Les siècles». Source



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer