Mais qui a tué la tortue ?

C’est la première fable de l’été, celle d’une tortue ayant réussi à devenir aussi grosse qu’un boeuf. Mais qui a déjà subi le deuil malodorant d’une minuscule tortue de compagnie devinera aisément combien ces 400 kilos de barbaque ont vite chatouillé les naseaux des premiers touristes venus guetter la bête échouée, vendredi, au soleil brûlant de la plage de la Rémigeasse.

«Victime du braconnage, des filets et de la consommation de ses oeufs, elle succombe aussi régulièrement à l’ingestion de sac en plastique confondus avec des méduses», explique la chercheuse Florence Dell Amico.

Car bien qu’originaire des Caraïbes, la gourmande se paye régulièrement le luxe d’escapades transatlantiques vers des pertuis charentais référencés par le «Gault Millau» des tortues comme l’une des plus grandes cafétérias à méduses au monde.

Depuis 1988, et la création du centre d’études par l’aquarium de La Rochelle, seules 82 tortues luth ont pu être autopsiées le long des rivages français de l’Atlantique et de la Manche. Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte