Tempête sur Interne

L’interlocutrice, dont l’accent témoigne d’une présence dans un call center implanté de l’autre côté de la Méditerranée, conseille d’appeler un autre numéro. Non, il faut composer l’autre numéro. » «Alors, je vous disais que, pendant la tempête Xynthia, une de vos clientes» «Oui, c’était quand cette tempête?

On comprend le désarroi de Céline Brusselle.

Quelques jours après, elle a résilié sa ligne, sans difficulté.

Mais voilà que presque deux mois plus tard, Free lui adresse un mail pour réclamer ce matériel.

Mais Céline l’a jeté à la déchetterie.

Et les nombreux appels de la jeune femme restent inopérants.

Désormais, les échanges s’effectuent par mail.

Dans le dernier, en date du 22 juin, Free confirme la résiliation effective depuis le 5 mars.

Et, encore une fois, on la menace d’une facture de 400 euros.

Le problème, c’est que Céline n’a pas déclaré auprès de l’assureur la perte de ce matériel. Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte