L’âge d’or des colonies

tt
La Cailletière, la Martière, le Fort des Saumonards\u2026 pour beaucoup, des noms associés à jamais à d’anciennes colonies de vacances. Lieu d’implantation très prisé des organisateurs de colos, l île d’Oléron connut jusqu’à cinquante sites d’hébergement différents. La première colo vit le jour en 1910 à Domino. La «théorie du camp» associe autant séjour dans la nature et vertus éducatives.

Dans les années 30, c’est l’âge d’or des jolies colonies.

Les responsables du musée de l île d’Oléron ont eu la très bonne idée de se pencher sur un siècle de colos qui raconte à la fois l’histoire de France et la vie sur l île.

Musée de l île d’Oléron, 9, place Gambetta à Saint-Pierre. Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte