L’aire marine protégée

Du voeu pieu au projet tangible, du projet à la mise en oeuvre concrète d’une mission de préfiguration, l’idée de créer une aire marine protégée n’aura pas erré des lustres, tel un serpent de mer, sous les eaux de la Gironde, de l’océan, de la Seudre et des autres fleuves côtiers inclus dans son périmètre actuel. Une mission de préfiguration est à pied d’oeuvre.

Elle entend depuis plusieurs semaines les acteurs des milieux naturels appelés, à terme, à être régis par l’aire marine protégée de l’estuaire de la Gironde et des pertuis charentais.

Royan accueillait, mardi, l’une de ces réunions d’information, organisées par la mission de préfiguration de l’aire marine protégée.

Une réunion «intéressante», selon François Patsouris, délégué communautaire trembladais, chargé de représenter l’Agglomération Royan Atlantique dans ce dossier.

François Patsouris relève également la «cohérence» du périmètre actuellement retenu, englobant la totalité de la Gironde, jusqu’à Bordeaux, et remontant au nord des pertuis charentais, incluant une partie des côtes vendéennes.

Pour n’évoquer que leur seul collège au sein du futur conseil de gestion de l’aire marine protégé, les élus bordelais partageront-ils la même vision que leurs homologues vendéens? Source



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité * for Click to select the duration you give consent until.

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte