Les pesticides jetés aux orties

Élus et employés à la gestion urbaine de proximité dévoilent le premier panneau «Terre saine» implanté à l’entrée de la ville. Créé par le Conseil régional en 2009, dans la lignée de la loi constitutionnelle du 28 février 2005 reconnaissant l’influence de l’environnement sur la santé humaine, le label est décerné aux communes qui s’engagent à réduire l’emploi de pesticides.

>

Éliminant tout ou partie des espèces animales ou végétales, ces produits «participent à la destruction des écosystèmes, à la perte de biodiversité et à la pollution des sols et des ressources en eau», selon les termes de la charte.

À titre d’exemple, les employés aux espaces verts de la Ville utilisaient 700 litres de pesticides en 2007 pour entretenir les 110 hectares d’espaces verts de la commune. Source


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer