Si l’œuvre de Ravel m’était analysée…

C’est initialement pour Jean et Mime, les enfants de ses amis Ida et Cipa Godebski, que Maurice Ravel écrivit la partition de «Ma mère l’oye», une suite pour piano à quatre mains inspirée des contes de Charles Perrault. Le Jeune Orchestre en Pays royannais interprétera ce soir la version symphonique.

«Ravel était un orchestrateur de génie», loue Yann le Calvé, chef du JOPR.

La singularité de ce concert, court puisque les oeuvres interprétées excéderont tout juste la vingtaine de minutes, tiendra dans l’analyse à laquelle se livrera Olivier Bouguennec. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Sortir
Masquer